L’état d’esprit

Géolien invite les voyageurs à s’orienter vers un tourisme responsable. La Charte de l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT) précise que le tourisme responsable doit être « supportable à long terme sur le plan écologique, viable sur le plan économique et équitable sur le plan éthique et social pour les populations locales. » L’objectif est de minimiser l’impact négatif du tourisme. Cette forme alternative de voyage repose sur trois piliers bien précis :

PARTICIPER AU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE LOCAL : les retombées économiques profitent directement et équitablement aux populations locales et favorisent ainsi leur épanouissement. Concrètement, le tourisme responsable permet la création d’emplois, une rémunération plus juste des prestataires et des conditions de travail décentes.

PRÉSERVER LA NATURE : réduire au maximum l’impact du tourisme sur l’environnement en préservant les ressources naturelles locales mais aussi en respectant la biodiversité et les écosystèmes de la terre qui vous accueille.

RENCONTRER LA POPULATION LOCALE : l’échange et la rencontre sont au cœur des voyages responsables. Voyager en petit groupe favorise l’approche d’une culture et permet de s’imprégner beaucoup plus facilement des coutumes ainsi que des traditions de vos hôtes.

Envie d’une expérience hors des sentiers battus, loin du tourisme de masse ?

Géolien vous met en relation avec des voyagistes engagés dans un tourisme responsable et préoccupés par les principes du développement durable. Vous pourrez ainsi, en fonction de vos envies de voyage et de votre volonté à accomplir des efforts physiques ou non, vous orienter vers la randonnée, le trekking ou plutôt un circuit découverte. Peut-être allez-vous envisager d’opter pour l’écotourisme ? Ou bien vous lancer dans un voyage solidaire participatif ?

Géolien a tout mis en œuvre pour faciliter la recherche, mais aussi la préparation, de votre prochain voyage responsable. Certains voyagistes sont référencés par l’ATES (Association pour le Tourisme Équitable et Solidaire), ou par l’ATR (Agir pour un Tourisme Responsable) qui propose la « Charte éthique du voyageur » que je vous laisse découvrir. Mais la labellisation n’a pas été l’unique critère de sélection des voyagistes. En effet, au-delà des labels et des certifications, certains critères permettent de déterminer si le prestataire est sincèrement engagé. Voyez plutôt l’article « Avec qui partir ? » de Babel Voyages.

Géolien est un site communautaire. En effet, nous vous invitons à partager avec nous les voyagistes responsables dont vous auriez connaissance et non encore référencés afin que chacun puisse apprécier. Merci d’avance !

Le voyage est une invitation et non une conquête. Voyager responsable, c’est faire preuve d’un grand respect des Populations qui vous accueillent mais aussi de leur environnement.

« Le beau voyage ne finit pas parce qu’il contient la promesse d’un nouveau départ »  Amara LAKHOUS